Pascal Trambouze : l’électron libre de Twitter

Pascal Trambouze : l’électron libre de Twitter

Pascal Trambouze, bloggeur et utilisateur (très) actif sur Twitter, nous livre ses secrets pour bien utiliser la plateforme à l’oiseau bleu. Depuis son compte @acteurvente, il s’intéresse aux places qu’occupent les vendeurs, dirigeants commerciaux, chefs d’entreprises et indépendants sur le réseau social. « La vente est dans [son] ADN » nous dit-il. À la lecture de ses publications et partages sur les réseaux sociaux ainsi que sur son site Acteur Vente, cela ne fait aucun doute !

Twitter et LinkedIn : deux outils complémentaires et générateurs de business

Pascal Trambouze

Pour Pascal Trambouze, la curation de contenus se résume à « une bonne info thématique, au bon moment, aux bonnes personnes et qui solutionne une problématique ! Si vous répondez à ces 4 éléments, il y a fort à parier que le marketing sera entrant ! » Pascal ajoute qu’« il est possible de faire du business avec Twitter ! Le complément idéal c’est LinkedIn pour le BtoB. Mais bien utilisé, Twitter peut se suffire à lui-même. »

Pascal Trambouze possède un compte sur (presque) chaque réseau social mais ne les utilise pas tous. Il n’adhère pas à Facebook et ne l’utilise que de façon sporadique. Quant à Snapchat, Pinterest et consorts, s’il reconnait qu’ils sont très intéressants, il admet ne pas avoir le temps de s’y consacrer.

Son utilisation de LinkedIn se fait également par intermittence. Mais c’est pour lui le lieu de rencontres BtoB par excellence : « c’est une tribune magnifique pour présenter son parcours. Plus besoin de CV. Les recruteurs ont toutes les infos si le profil est bien optimisé. Rédiger des billets, pouvoir inscrire des réflexions, des avis, poser des questions, au sein de groupes thématiques c’est l’idéal pour un usage professionnel ! ».

Sa préférence va alors à Twitter auprès duquel il s’investit quotidiennement. Il n’automatise pas les infos tweetées, il les planifie uniquement au jour le jour. Il ajoute que « tous nos intérêts personnels et professionnels sont sur Twitter. L’info y arrive souvent plus vite que sur les sites spécialisés… On rencontre des gens de tous horizons et c’est très enrichissant. »

En complément, Periscope (le live thématique) peut devenir « un outil très efficace pour asseoir une expertise, échanger avec des passionnés ; mais à condition d’occulter les trolls omniprésents ! Il y a eu de très belles initiatives prises par plusieurs twittos comme Emmanuel CHILA, Damien DOUANI, PPC… »

Pour Pascal Trambouze, Twitter est un grand livre ouvert sur la sociologie

Pascal TrambouzeSon utilisation de Twitter est à 90% personnel. L’aspect pro, la stratégie d’utilisation, il le réserve à ses clients. Et lorsqu’on lui demande une citation pour résumer Twitter, il en propose deux : « Aime ton voisin, mais ne supprime pas ta clôture, même si tu passes à l’IRL ! » (Inspiration d’un Proverbe anglais – Twitter côté  perso). Et « Ceux qui veulent marquer avant d’apprendre à marcher, n’y arrivent jamais ! » (Inspiration A. Libertad – Twitter côté pro)

Pascal Trambouze nous livre ses réflexions autour de Twitter : 

  • Comme un grand livre ouvert sur la sociologie ! Quand on prend la peine de fouiller dans les antres de Twitter, on apprend beaucoup sur l’être humain.
  • Mon journal quotidien d’infos : Il faut sourcer avant de relayer ou commenter bien sûr. Mais quel réseau social délivre autant d’infos thématiques et d’opinions au « centimètre » ?
  • Pour ma culture générale : Le réseau m’apporte ma dose journalière de découvertes sur des sujets non maîtrisés ou peu coutumiers…
  • Découverte de twittos : Quand on s’intéresse aux autres, comment ne pas aimer découvrir des personnes formidables et Twitter en regorge, il faut juste fouiller…
  • Un relais pour mon blog : Twitter est un excellent tremplin pour les contenus, tout comme LinkedIn bien sûr.
  • Les rencontres IRL : J’ai rencontré beaucoup de twittos : tous formidables !

Ses conseils pour bien utiliser Twitter

Twitter n’a pas de mode d’emploi et c’est à chacun de concocter sa recette.  Voici celle de Pascal Trambouze.

Ce qu’il faut faire

  • Lisez l’article avant d’envoyer un tweet et si possible changez le titre, mettez votre griffe, votre avis…
  • Interagissez, humanisez, intéressez-vous aux autres, scrollez les TL pour connaître la personne. On tweete ce que l’on est ou on est ce que l’on tweete ! À vous de choisir !
  • Constituez des listes thématiques : vos intérêts pros et persos sont représentés sur Twitter. Classifiez-les en mode privé ou publique.
  • Concevez et planifiez vos tweets quotidiennement : on ne peut pas être présent sur Twitter 24/24. Prenez une heure, une heure trente, chaque jour pour préparer des tweets qualifiés (7 à 10) pour le lendemain + les tweets que vous allez commenter + les échanges lors de vos présences sur le réseau, vous assureront une visibilité suffisante pour être remarqué et donc développer vos follows et followers. Attention de ne pas tomber dans le spam !
  • Structurez vos tweets pour une meilleure compréhension :
    Pascal Trambouze– Commencer par un « entre-crochets » en y faisant figurer le hashtag thème
    – Personnalisez votre info, posez une question qui amène à cliquer pour avoir la réponse ou émettez un avis et demandez une réponse…
    – Utilisez un raccourcisseur d’URL pour le lien article
    – Citez la source de l’article (« by » pour l’auteur direct, « via » pour le relayeur)
    – Ne pas oublier la photo. Inutile de rappeler le pouvoir des illustrations… Vous pouvez aussi la modifier si vous en trouvez une plus représentative.
  • Prendre en compte les différentes plages horaires : la présence des twittos français est bien plus disparate qu’on le croit. Voici les plages horaires optimale pour la France : 7h à 9h ; 11h30 à 11h55 ; 13h à 13h45 ; 16h30 à 17h30 ; 21h à 23h. Et ne négligez pas l’importance des « # hashtags ».
  • Remercier uniquement les RT de vos propres contenus, sinon vous allez surement passer beaucoup de temps à dire merci.
  • Accueillir vos nouveaux followers. Certains l’automatisent, d’autres le font manuellement, et d’autres ne font rien du tout… Pour ma part, j’adresse le premier message de façon automatisée en y ajoutant de la matière qui invite à l’interaction.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • L’automatisation des tweets : devant le manque de temps, la tentation est grande d’automatiser le max d’infos pour « garder une présence »… Quand on parle d’automatisation, c’est une forme de planification mais qui enlève toute intervention manuelle…
  • L’authenticité : catégorie à éviter si vous êtes soucieux du regard des autres. Si vous êtes authentique, c’est-à-dire pas forcément lisse et policé, mais tout simplement VRAI et n’aimant pas la triche, vous vous attirerez les foudres de certain(e)s. C’est un choix qu’il faut assumer.
  • Ne pas avoir de ligne de conduite, de cohérence : Si vous l’utilisez en version pro, vous n’aurez pas de latitude, il faut se référer à une stratégie d’utilisation et l’appliquer à la lettre en fonction des objectifs de résultats. Pour une utilisation personnelle, on peut se permettre de se laisser déborder, mais essayez d’être fidèle à une utilisation, pour être « repérable »…
  • Les identifications « abusives » trop de tweets « évidents », des citations par exemple, sont envoyés avec une tonne de twittos mentionnés dans tous les recoins. De même avec les « bonjouriens ». Pratique qui consiste à dire bonjour à une ribambelle de twittos sans rien d’autre que « hello @……. @…… ».
  • Le Mass follow/unfollow ou l’achat de followers : pratiques très critiquées mais très… pratiquées. Pensez que s’adjuger des milliers de followers, s’abonner à des milliers de followers et « slimfaster » d’un coup ses follows, assurera succès et prospérité n’est qu’hérésie. Twitter n’est pas en reste, puisqu’à chaque compte certifié, il assure quelques (dizaines) milliers de followers en cadeau. Le ratio d’influence n’est pas forcément synonyme de qualité. Suivez vos intérêts et tweetez utile sont les critères les plus importants.
  • N’acceptez pas le follow de complaisance Ne soyez pas adepte du « tu me suis, je te suis ; tu me fuis, je te fuis »…
  • N’encombrez pas votre TL avec vos seuls contenus propres : Ne tweetez pas uniquement vos contenus, cela s’appelle de l’égocentrisme et cela n’a aucun impact. Appliquez la règle des 80/20 (exemple : huit partages et deux tweets vous concernant par jour). Et ne publiez pas 200 tweets par jour, aucun intérêt ! Même si vous voulez être bienveillant et donner un maximum d’infos à tout le monde. Vous n’êtes pas un flux RSS.

Portraits de Twittos et listes authentiques

Acteur VentePascal propose régulièrement sur son site des portraits de Twittos : « M’intéressant par essence aux autres, l’idée était dans ma tête depuis longtemps. Mais c’est en voyant les portraits d’Alban Jarry en 2014, ainsi qu’une présence plus soutenue sur le réseau et un compte plus assis, que je suis passé à l’action. »

Par ailleurs, Pascal s’est lancé dans la création de listes (manuelles) qui permettent de regrouper des comptes intéressants sur des thématiques données. Cela facilite la veille d’infos et chacun peut s’y abonner en fonction de ses centres d’intérêts. Pascal s’engage « à avoir des listes à taille humaine pour une meilleure visibilité. À terme, je ne veux pas dépasser 150, grand max 200 comptes Twitter pour certaines thématiques. Pas de mises en listes automatiques avec 5 000 abonnés que l’on voit trop souvent malheureusement et qui n’apporte strictement rien ! TOUS les twittos répertoriés sont scrollés et scrutés ! Les listes évoluent dans le temps, ajouts et suppressions. »

Pascal Trambouze, l’autodidacte, atypique et authentique

Pascal prépare son premier ebook solution pour Twitter qui devrait paraitre sur Kindle Amazon. Ce livre blanc sera à destination des entrepreneurs indépendants, des TPE/Start-up/ETI/PME. Son objectif sera d’accompagner les professionnels à l’utilisation de Twitter : comment tweeter, animer son compte Business…

Pascal Trambouze se défini comme un autodidacte, atypique et authentique. Autodidacte car ses diplômes sont son expérience. Atypique car son parcours professionnel est très riche d’expériences variées. Authentique parce qu’il ne triche pas. Un véritable  électron libre !

Découvrez son site >> http://www.acteurvente.com/

Et vous qu'en pensez-vous ? Engagez la discussion :

Sur le même thème

Auteur

Philippe Gastaud
Digital Entrepreneur 
Consultant en stratégie marketing digitale

Suivons-nous sur Facebook

Suivons-nous sur Twitter

Recevez votre e-News

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle pour suivre l'actualité marketing, digital et transformation numérique des entreprises

Parcourez les catégories d’articles du blog

CONTACTEZ-NOUS